Le site

Entièrement privé, sans aucune prétention scientifique ou institutionnelle, ce site est avant tout conçu pour rendre hommage à Édouard et Simone Jaguer, cofondateurs du mouvement et de la revue Phases. Il vise à rendre accessibles les archives conservées par les Jaguer aux amis du mouvement Phases, aux chercheurs et à tous ceux que cette exploration artistique unique intéresse.

L'ampleur de ces archives oblige à une divulgation progressive de leur contenu. Il faudra, sans doute, quelques années pour parvenir à en livrer l'entièreté. Tous les documents qui y seront versés le seront sans priorisation ni ordre chronologique. Ils le seront en respectant leur état de conservation, c'est-à-dire, comme Édouard et Simone Jaguer les avaient classés. Il se peut donc que certaines pièces apparaissent hétéroclites au milieu d'un ensemble cohérent.

Rappelons qu’Édouard et Simone Jaguer avaient une conscience aiguë de la valeur de leurs archives. Simone a d'ailleurs souhaité, après le décès de son mari, transmettre le maximum d'informations sur les circonstances entourant la rédaction de lettres et textes particuliers. Elle voulait aussi confirmer personnellement certaines signatures dont la lisibilité était particulièrement ardue. 

Par cette ultime révision, elle a encore enrichi leurs archives si précieusement conservées. En plus des archives Jaguer, ce site donnera accès à celles de Pierre Boulay et Gilles Petitclerc, leurs amis et ayants-droit. Les archives de la galerie Lumière noire, de la revue La tortue-lièvre y seront également déposées. Enfin, à titre de contribution volontaire, on pourra y retrouver divers documents que les amis d’Édouard et de Simone, puisant dans leurs archives personnelles, voudront bien y ajouter.

Peu à peu, on pourra, en consultant ce site, prendre connaissance de la correspondance (lettres, brouillons de lettres) entretenue par les cofondateurs de Phases, on pourra lire ou relire les textes d'Édouard Jaguer, découvrir à travers la publication de leurs agendas tenus leur vie durant, l'ampleur du réseau qu’ils ont développé, parcourir leur bibliothèque constituée de livres rares, de beaux livres et de livres témoignant de leurs intérêts, de leur insatiable curiosité. On pourra y consulter les numéros des revues Phases, Edda et La tortue-lièvre, de même que les catalogues de nombreuses expositions. On aura aussi tout le loisir de remonter le temps grâce à « l’album- photos »de Simone Jaguer. Enfin, on y appréciera les œuvres poétiques et graphiques de ces deux cofondateurs.  


Biographie sommaire
Edouard-Jaguer-Mouvement-Phases

Mouvement

PHASES

COFONDATEUR

Édouard Jaguer

Édouard Jaguer naît à Paris le 8 août 1924. Très tôt, il découvre le surréalisme et la peinture non figurative. La peinture de František Kupka a alors pour lui l'effet d'une véritable révélation.

Adolescent il réalise ses premiers dessins et rédige ses premiers poèmes dont la facture se révèle manifestement surréaliste.

Il collabore par la suite aux revues La révolution la nuit et les Deux soeurs. De 1948 à 1951 il agit comme rédacteur français pour Cobra, mouvement dont il reste proche sa vie durant et dont il n'aura cesse de reconnaître l'influence marquante sur l'ensemble de son activité.

Il fonde en 1950 avec Max Clarac-Séroux et Iaroslav Serpan la revue Rixes avant de concevoir en 1951 avec quelques amis une structure d'accueil qui dans les années qui suivront deviendra le mouvement Phases et verra naître la revue du même nom.

En 1953, paraît L'Arbre et l'Arme aux éditions Phases (première mention de la future appellation du mouvement et de la revue). Puis en janvier 1954 paraît le premier numéro de la revue Phases qu’il fonde et animera avec sa femmes Simone Jaguer (Anne Éthuin) jusqu’en novembre 1975. Édouard Jaguer se rapprochera d'André Breton à la fin des années cinquante.

Il est l'auteur de nombreuses monographies d'artistes, de texte théoriques et critiques et de poèmes.
Son œuvre plastique quasi inconnue a fait l'objet de très rares expositions. Ces travaux de recherche et de documentation n'ont d'autre but que d'affirmer que l’art est la continuation de la révolution par d'autres moyens. 


Simone Jaguer

Dite Anne Éthuin, était une figure significative dans le milieu artistique français du XXe siècle. Née en France, elle a été une artiste visuelle, critique d'art et poète engagée dans le mouvement de l'abstraction lyrique. Aux côtés de son mari, Édouard Jaguer, Anne Éthuin a joué un rôle essentiel dans la fondation et la gestion de la revue "Phases" en 1953.

La revue "Phases" était un médium influent pour la promotion de l'art abstrait et de l'abstraction lyrique, offrant aux artistes une plateforme pour exprimer leur créativité sans contraintes rigides. Anne Éthuin a contribué à l'édition et à la rédaction d'articles pour la revue, soutenant ainsi les nombreux peintres et écrivains européens qui y étaient impliqués.

Son engagement envers l'art et la poésie a également été marqué par des collaborations littéraires internationales, notamment la publication d'une anthologie de la poésie surréaliste en Argentine. Grâce à son travail et à son dévouement, Anne Éthuin a laissé une empreinte durable sur le monde de l'art, tout en contribuant à l'épanouissement du mouvement "Phases" et de l'abstraction lyrique en France et au-delà.

Biographie sommaire
Simone Jaguer - Anne Éthuin - Mouvement Phases 2

Mouvement

PHASES

COFONDATRICE

Collaborateurs du Mouvement Phases 1952-2009

En cliquant sur l’icône régionale, vous obtenez la liste des collaborateurs de chaque pays. 

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
3d-flip-book
archive
page
Filter by Categories